Faut-il le code de la route pour conduire une voiture sans permis?

Les voitures sans permis sont depuis longtemps une bonne alternative aux voitures classiques lorsque nous n’avons pas de permis de conduire. De nos jours, elles sont de plus en plus stylisées et agréables à conduire.

Dans cet article, nous allons faire le point sur les choses à savoir avant d’en acheter une et si le code de la route est un indispensable à sa conduite.

Qu’est-ce qu’une voiture sans permis ?

Modernisée et développée par les sociétés françaises Ligier et Arola dans les années 1980, la voiture sans permis a pourtant plus de cent ans.

Cette voiturette est définit comme un léger quadricycle à moteur ( au maximum 350 kg à vide ) dont la vitesse ne peut excéder les 45 km/h et ça capacité est de deux personnes. Il s’agit d’une voiture plus adaptée à la ville qui n’est pas autorisée à rouler sur l’autoroute, le périphérique parisien ou encore les voies express. Elle ne dispose pas d’embrayage, elle dispose uniquement du frein et de l’accélérateur.

A présent plusieurs marques se partagent le marché de la voiture sans permis:

  • Aixammega

Créé en 1983, Aixam produit environ 15000 véhicules par an. Aixam occupe la première place du marché de la voiturette depuis 1987.

  • Bellier

Créé en 1968, c’est en 1976 que Bellier Automobiles lance sa première véritable voiture sans permis

  • Chatenet

Créé en 1984, Chatenet automobiles commercialise des modèles de voitures sans permis fortement inspirés de voitures traditionnelles.

  • Ligier

Créé à la fin des années 60 par le pilote de Formule 1Guy Ligier, Ligier est aujourd’hui spécialisé dans la conception de voiturettes.

  • Microcar

Créé en 1984, Microcar est le 2e constructeur de voitures sans permis en Europe, spécialisé dans les voiturettes électriques et les moteurs diesel.

  • Simpa

En 1981, SIMPA JDM sort sa première voiture sans permis.

  • Secma

Créé en 1995, Secma propose des voiturettes pour toute sorte d’usage, professionnel ou privé.

Que vous ayez le code de la route ou pas, voyons maintenant les conditions nécessaires à la conduite d’une voiture sans permis.

Faut-il avoir son BSR, permis AM ou permis de conduire ?

Jusqu’à 2012, le BSR : Brevet de Sécurité Routière, était suffisant pour conduire une micro-voiture. C’est seulement depuis 2013 que les lois ont changé.

Désormais, toute personne qui souhaite conduire une voiture sans permis et qui ne possède pas le permis de conduire, doit se procurer le Permis AM sauf si elle est née avant 1988. Ce permis AM remplace aujourd’hui le BSR. Il peut être passé à partir de l’âge de 14 ans.

À savoir que toute personne disposant du permis de conduire n’a, en effet, pas besoin d’en passer par là.

Dans le cas particulier d’un retrait de permis, il vous est autorisé de pouvoir conduire une voiturette sauf si le juge a précisé le contraire.

Âge minimum légal d’une voiture-oeuf

Légalement, il faut avoir 14 ans révolus pour être en mesure de conduire une voiture sans permis. Sous conditions d’avoir eu l’ASSR 1, l’ASSR 2 ou l’ASR ( partie théorique ) et la formation pratique de huit heures. Ce n’est qu’à ces conditions que la création du permis de conduire avec la catégorie AM peut-être demandée par le centre agréé.

Vous l’aurez compris, pour conduire une voiture sans permis, il n’est donc pas nécessaire d’avoir le code de la route. Attention toutefois, la dispense du permis B1 ne signifie pas pour autant que vous êtes exemptés de la vignette verte… L’assurance reste obligatoire, alors une fois franchi le cap de l’achat, pensez à vous rapprocher de votre assureur !